Promenade et Chlorophylle

Dijon compte 825 hectares d’espaces verts. Un patrimoine végétal qui se développe chaque année à mesure que la ville se redessine. Cet été, nous vous proposons une promenade à travers ces espaces verts, nouveaux et anciens, emblématiques ou méconnus, qui contribuent à faire de Dijon une ville où la nature a sa place.

Sommaire

Épisode 1 : l'espace boisé classé de la Cité de la gastronomie

En bordure de la Cité internationale de la gastronomie et du vin, longeant l'Ouche, un espace boisé classé d’une surface de 3 000m² propose un cheminement ombragé aux promeneurs. Au sein de cet îlot végétal de 80 arbres, l'un d'entre eux attire particulièrement l'attention par ses dimensions. Et pour cause, il a plus de deux cent ans ! Ce platane a en effet été planté pendant la Révolution française, le 10 mars 1798, à l'initiative de la Commission Administrative de l'Hôpital Général de Dijon, dans le but d'inspirer à toutes et à tous, du goût et de l'attachement pour les institutions et les fêtes républicaines.

 

espace_boisé_CIGV1

Épisode 2 : le mail des Lochères

Au cœur du quartier des Grésilles, le mail des Lochères est une promenade arborée de 200 mètres de long, située entre l'avenue des Grésilles et la rue Camille Claudel. Marronniers, bambous, robiniers et cerisiers bordent cette allée piétonne agréable avec ses massifs de fleurs, ses bancs, son aire de jeux pour enfants et son échiquier. Depuis 2021, des brumisateurs ont également été installés pour rafraîchir, à la demande, les promeneurs.

mail_Lochères@ville de Dijon

 

Épisode 3 : la promenade du ruisseau

En plein cœur de Fontaine d'Ouche, la promenade du ruisseau est un étonnant espace préservé et ombragé de 26 000 m2 qui longe le petit cours d'eau autrefois appelé "Ruisseau de Larrey". On peut y observer des piverts, des pinsons, des mésanges, des bergeronnettes ou les plus rares martins-pêcheurs et autres cincles plongeurs.

Tout au long des 650 mètres de promenade proposée au fil de l'eau, de nombreux arbres spectaculaires attirent inévitablement le regard par leur prestance. Des acacias, des frênes, des saules, des séquoias et des essences moins courantes comme cet aulne verruqueux qui tutoie de ses 20 mètres les cimes des immeubles alentour.

Des panneaux explicatifs ponctuent cette coulée verte aux divers aménagements (bancs, tables de pique-niques, aire de jeux...).

Jardin du ruisseau fontaine d'Ouche

Épisode 4 : les Carrières Bacquin

Aménagé en 1976, ce vaste espace vert de 5 hectares situé dans le quartier Montchapet est un exemple intéressant de réhabilitation, en l'occurrence celle d'une ancienne carrière de pierres, jadis matière première de nombreux monuments dijonnais comme le Palais des ducs et des États de Bourgogne. Un passé qui vaut au parc actuel son relief si particulier.

Au-delà de sa végétation abondante et diversifiée (arbres, arbustes et massifs floraux), une cascade, des jeux pour enfants, un mini golf et de nombreux autres équipements égayent ce site singulier où les promeneurs aiment trouver fraîcheur, repos et distraction.

Les Carrières Bacquin

Épisode 5 : le parc du Suzon

Le parc du Suzon, sa promenade le long de la rivière et son jardin japonais sont bien connus des habitants du quartier Toison d'Or et au-delà. Né d'une collaboration franco-japonaise avec Koshigaya, ville jumelée avec Dijon, le jardin japonais de ce parc est une véritable invitation au voyage.

Dans la culture orientale, composer un jardin, c'est organiser un rêve, harmoniser ses passions avec le monde. La beauté de cette création réside dans l'harmonie de trois éléments liés : les pierres, les végétaux et l'eau.

La majorité des plantes de ce jardin sont d'origine nippone, parmi lesquelles un très beau pin de l'Himalaya. Différents symboles asiatiques sont également à découvrir. Au printemps dernier il a d'ailleurs profité de travaux d'embellissement et de mise en valeur.  Le torii (le portail traditionnel) et les barrières de la passerelle ont été remplacés.

Parc du Suzon - Jardin japonais
Parc Suzon - jardin japonais

Et pour aller plus loin, plus longtemps, profitez des randonnées dans la métropole, grâce au travail de balisage des bénévoles du Comité départemental de la randonnée pédestre "Autour de la Cité de la gastronomie" et "Circuit Alain Houdaille" (quartiers Montmuzard et Grésilles) :

Autour de la Cité de la gastronomie

À Dijon, le long de l'Ouche et du canal de Bourgogne, jusqu'à la combe Persil.

en savoir plus

Circuit Alain Houdaille

À Dijon, quartier Montmuzard, quartier des Grésilles

en savoir plus

Dijon sur le web, c'est aussi...